Le 30 août, le père François Casta a été inhumé à Pietrosella, dont il a été le curé pendant plus de trois décennies, avant de prendre sa retraite et d’être admis, en tant que grand invalide de guerre, à l’Institution Nationale des Invalides, à Paris, où il s’est éteint le 23 août à l’âge de 92 ans.

Il avait rejoint le diocèse d’Ajaccio en 1965, titulaire d’un doctorat en théologie, après un parcours militaire qui débute en 1944, un an après son ordination. Il rejoint alors la 1ère Armée française, en tant qu’aumônier-brancardier, participe au débarquement de Provence et suit la progression des combats jusqu’en Alsace. Deux fois volontaire pour l’Indochine, il partagera le quotidien de quelques unes des plus prestigieuses unités parachutistes, avant d’être muté en Allemagne puis envoyé en Algérie en tant qu’aumônier de la 25ème division parachutiste. En 1962, il publie Le drame spirituel de l’armée. L’ouvrage provoque une levée de boucliers, et sera interdit par Pierre Messmer, ministre des armées. Après 18 années de service, François Casta retourne à la faculté de théologie, où il soutient en 1964 une thèse consacrée à l’histoire religieuse de la Corse : Évêques et curés corses dans la tradition pastorale du Concile de Trente (1570-1620). Il se consacre alors à la création de la paroisse de Pietrosella, qui célébrait en juin dernier le trente cinquième anniversaire de la chapelle Sainte Monique, à l'Isulella, où il repose désormais. Toutes les associations d'anciens parachutiste ont salué la disparition de cet ancien « padre » et frère d'arme, élevé en 2003 à la dignité de Grand-croix de la Légion d’honneur.

Homme de Dieu… Homme de guerreLe plus bel hommage à rendre à ce prêtre-centurion né à Calenzana en 1919 serait peut-être de se plonger dans son livre, récemment réédité, où il témoignait de sa foi, de son attachement à l’armée, et des tourments nés des bouleversements des conditions même de la guerre.
Outre l'édition de sa thèse. 

[] XC

François Casta,
aumônier parachutiste,
Homme de Dieu… Homme de guerre :
le drame spirituel de l’armée
,
Sceaux : L'Esprit du livre éditions, 2009
(1ère édition interdite :
Le drame spirituel de l’armée,
Paris : France Empire, 1962).

LIREPréface | Homélie de Mgr Ravel |