CORSE EN 23 LETTRESDans certaines circonstances, on peut se permettre d’être très directif. C’est le cas avec la sortie de « La Langue corse en 23 lettres ».

Dès votre prochain passage en librairie, repérez-le. Prenez-le en main. Ouvrez une page au hasard. Lisez une notice à la volée. Recommencez. Une ou deux fois. C’est largement suffisant.

Vos mains vous ont renseigné sur le poids de l’objet. Un beau volume de 432 pages. Vos yeux n’ont eu aucun mal à isoler quelques points offerts à la lecture.  Et au fond de vous-même vous savez déjà que vous aurez plaisir à poursuivre cette lecture de grappillage, et que vous pourrez même, au besoin, passer par la table des sujets le jours où il vous faudra mettre un peu de clarté sur une brûlante question ponctuelle.

Vous avez en main un précis. Ce n’est pas vraiment fait pour être lu d’un trait, du premier signe de la première ligne jusqu’au dernier signe de la dernière ligne. C’est fait pour accompagner le cheminement de vos curiosités. Et c’est aussi fait pour en fabriquer de toutes pièces, par le jeu des proximités et par le jeu des renvois. Et vous vous laisserez prendre au jeu…

Ghjaseppiu Gaggioli, La langue corse en 23 lettres  :
Précis alphabétique de grammaire, d’usage et de vocabulaire du corse,
Ajaccio : Albiana, 2012.
Broché. 440 p.
Format 15 x 21 cm.
19,00 €. ISBN 978-2-84698-345-7