Le projet de redécoupage territorial des cantons prévoit le démembrement du canton de Ghisoni. Ghisonaccia se verrait ainsi associé à Aleria, tandis que Lugo, Poggio et Ghisoni seraient rattachés à Prunelli-di-Fiumorbo. Ce charcutage ne tient aucun compte de la géographie humaine et des liens historiques tissés entre ces trois villages de montagne et le pôle urbain qu’ils ont fait naître et grossir en plaine. Autant dire qu’ils se trouveraient ainsi coupés du lieu où ils ont concentré et où ils partagent tous les services de ce qui est devenu, au fil du temps, le pôle majeur de l’ancienne Pieve di u Castellu. Bien évidemment, on brandira encore de jolis bouquets de chiffres pour dissimuler l’aspect humainement inepte de cette décision technocratique, et on développera de jolis couplets sur le thème éculé de la résistance au changement pour disqualifier les grincements de dent et encore plus les levées de bouclier. Or, ce changement-là, venu d’en haut, n’est rien d’autre que le déni de tous les changements accomplis sur place pour que cette très ancienne Pieve continue à être un lieu de vie, Ghisonaccia devenant son interface avec les contraintes de la modernité. Où est le mal, qui nécessiterait la chirurgie qui s’annonce ?

Ph Gamant 1

 

Le 3 janvier au soir, la salle des fêtes était pleine à craquer. Les quatre maires des communes concernées tenaient une réunion publique pour informer la population, et recueillir son soutien. Chose faite. On lira à ce propos le très bel article de Patrick Bonin [LIRE] publié sur Corsenetinfo, faute d’en trouver un aussi précis et détaillé par ailleurs. La couverture bénévole des événements de la Pieve, et les articles de qualité qui en résultent, n’est qu’un signe de vitalité, parmi bien d’autres, de ce territoire associant étroitement la montagne dont il est né, et la plaine où il s’affirme. Fasse le ciel que son expression soit entendue et ses équilibres préservés.

Ph Gamant 2

2 photos : Stéphane Gamant (voir l’article cité)

ADDENDUM : PETITION
Une pétition a été lancée pour dénoncer ce projet de découpage du canton de Ghisoni façon abatage industriel des poulets, dépeçage des cacasses en bons et bas morceaux, et mise en barquettes de poids équivalents aux fins de rationaliser la distribution des rations.
À signer d’urgence : SIGNER