08/03/13

Commando FLNC : une page des plus tragiques

« Quel autre recours, contre la vie mouvante, contre le vertige, quelle autre issue que de choisir, que de partir ? Mais la prison est au dedans. La liberté se borne à inventer la sienne, et toutes les prisons se ressemblent. Il faut revenir, s’installer dans l’absence, dans les noces étranges de l’amour et de l’égoïsme. » Jean-Pierre Santini,Le Non-lieu,Paris : Mercure de France, 1967.(Coll. « L’initiale »). 72 pages. Dans Commando FLNC, le dernier ouvrage de Jean-Pierre Santini, mon regard est longtemps resté... [Lire la suite]

24/09/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (9)

« Il serait plus facilede déplorer le sort des Corses, que de décrireleur condition actuelle. » Edward Gibbon « Histoire de la décadence et de la chute de l’empire romain : tome premier » 1776   Sermonsur la chutedes romans L’exergue ? — Gibbon est un historien anglais du temps de Pascal Paoli. Dans son chapitre liminaire, il donne à ses contemporains une idée de l’étendue de l’empire romain à son apogée. Il liste alors les états qui autrefois en faisaient partie. Il termine par la... [Lire la suite]
19/09/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (8)

Comment entre dans le textequelqu’un qui y est déjà ? Maryline fait partie des personnages les plus discrets de ce roman : elle n’apparait qu’à travers la simple citation de son prénom, dans une des listes où l’auteur égrenne ses complicités. C’est elle qui va poursuivre la mise en abyme initiée par L’Ultimu en livrant son commentaire. Eblouissant.  [] XC L’UltimuUn texte pluriel qui ne peut laisser indifférent Pluriel dans la variété scripturale. Récit sur l’histoire d’un homme, d’un peuple. Sur... [Lire la suite]
Posté par musici à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17/09/12

L'Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (7)

Alexandre Ducommun, provoqué à sortir de l’ombre par la citation de ses « Fragments philophoriques » me transmet une courte mise au point recadrant ma manière d’aborder le dédoublement.Saluons son irruption dans le cercle des commentateurs de « L’Ultimu », et surtout, la pertinence et la précision chirurgicale de son propos. [] XC Dans « Problèmes de la guerre en grèce antique » Vernant montrait combien la gloire de la phalange grecque était redevable à un certain contexte politique où les individus ne... [Lire la suite]
08/09/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (6)

Sur les 21363 signes de l’article époustouflant par lequel Charlie Galibert restitue sa lecture de L’Ultimu, [LIRE] une incise de 217 signes (1%) m’interroge directement.C’est lorsqu’est évoquée la manière dont l’auteur, de toute évidence, se projette lui-même dans deux de ses personnages, Andria Costa et Samuel Romani : « Cet art du dédoublement, de la démultiplication, de la méta-méta-réalité ou de la méta-méta- littérature, relèverait certainement, pour la vénérable académie des psychiatres, d’une taxonomie en termes... [Lire la suite]
06/09/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (5)

Comment j’ai lu L’Ultimu ? En ouvrant le livre au hasard, et en commençant la lecture au premier indice signalant le début d’un fragment. Et en répétant ce geste à chaque retour au livre. En fait, la démarche n’est pas totalement aléatoire. Elle conduit toujours aux pages centrales de l’ouvrage, là où se déploient les « litanies ». Elles égrènent en série des récits de vies où des défunts exposent sans artifice le sort et le sel de leur passage sur terre et de leur ancrage à Imiza. Voix éteintes écoutées avec... [Lire la suite]
Posté par musici à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/08/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (4)

J’entends d’ici les voix qui me reprochent de me focaliser sur l’œuvre de Jean-Pierre et de ne rien dire de celle de Marc et de Jérôme. C’est que ces dernières gravitent déjà sur des orbites où les commentaires affluent, quand la première tournoie dans une sphère de quasi silence médiatique, très en deçà de l’énergie littéraire qu’elle recèle. Cette énergie est pourtant manifeste si on a suivi, ou reconstitué, la bibliographie de Jean-Pierre [∆], et si on s’est aussi attardé sur Nimu et la manière dont ce livre projetait déjà —... [Lire la suite]
30/08/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (3)

Dans sa lettre à Jean-Pierre Santini, Charlie Galibert [∆] souligne son plaisir à avoir trouvé dans l’Ultimu une référence « savante » à Peter Sloterdijk, et à ses Règles pour le parc humain [∆]. De quoi est-il question dans cet essai philosophique ? D’un retour réflexif sur l’Humanisme et le rôle « anthropotechnique » de l’institution littéraire dans la domestication de l’homme par l’homme. Epistolaires, les Lettres tissent des communautés d’amis s’appréciant entre eux par leurs lectures réciproques.... [Lire la suite]
28/08/12

L'Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (2)

Le lecteur qui aborderait L’Ultimu comme on approche un roman ordinaire court le risque de se perdre dans le maquis des textes, et de s’épuiser à atteppasi, grimper, jusqu’aux lignes de crête où Jean-Pierre Santini laisse entrevoir, sous son écriture alors incisive, sensible, imagée et poétique, la manifestation paroxystique du Verbe. Que le lecteur entende d’abord la recommandation de Samuel Romani [91] et voit dans la juxtaposition de textes qui s’offre à ses yeux ce que Samuel voit dans l’empilement d’un mur en pierre. ... [Lire la suite]
Posté par musici à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27/08/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (1)

Rendons tout d’abord hommage à la personne à qui a été confié le soin de typographier l’ouvrage. C’est, en effet, un signe de puissance sociale que de réussir — sans patente reconnue ni compétence affirmée — à mettre la main sur l’exécution de tâches spécialisées, ou de se les voir confiées. Plus la capacité d’action est ouvertement dissociée des habilitations à faire fondées sur une maîtrise de l’art effective et reconnue, plus il est patent que celui qui agit jouit, dans le groupe social qui l’emploie, de prérogatives n’ayant rien... [Lire la suite]
Posté par musici à 23:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,