26/05/18

Scontri di u libru / Bastia 30 mai

Voir le programme sur le site de Musanostra.
Posté par musici à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17/05/18

Prunelli di Fium’Orbu / Festi libri / 1ère

Prunelli du Fium’Orbu inaugure le 20 mai prochain la première édition de « Festi libri », salon du livre et des rencontres littéraires. Au programme, un parterre d’auteurs présentant et dédicaçant leurs œuvres, une bourse aux livres d’occasion et un cycle de 5 forums dont le dernier sera animé par Philippe Croizon sur le thème « tuttu hè possibule ». On ne peut que saluer et suivre avec intérêt cette initiative, en espérant un succès qui assure sa reconduction d’année en année.  J’ai particulièrement... [Lire la suite]
Posté par musici à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14/05/18

Sculiscia

— Tu te trompes ! Il a mouillé sa chemise. — Certes, quelques sueurs fiscales. Tu as d’autres éléments de langage ? — Pourquoi cette question ? — Pour qu’on continue à jouer à « tu bricoles, je rigole ». Strattu di : Cacciamosca, Paradoxes III, La Gare, 2018 (Coll. « The French Collection »).
Posté par musici à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12/05/18

Divuzzione

— Si tu lis par dévotion, c’est bien. Par réflexion, c’est pas pareil : on sait jamais à quoi tu réfléchis. Mon pauvre ! Dans ta vie militante, à coup sûr, tu t’en es pris plein les dents. Quand l’apparatchik te cite le Livre, tu crois que c’est pour que tu le lises ? Tu crois qu’il l’a lu ? Non. Il l’a mis sur le buffet avec plein de bougies autour. S’il te le donne, c’est pour que tu fasses pareil. — J’ai fait pareil. Mais j’avais laissé un ticket de métro là où j’en étais. Il dépassait. Ça lui a pas plu. — Et... [Lire la suite]
Posté par musici à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12/05/18

Schjaffu

— Tu parles de danger ? Tu n’as pas tort. L’arrogant suscite la haine pour n’avoir que ça à combattre, jetant ainsi une couverture totalement opaque sur les appétits supérieurs qu’il défend. La démocratie et l’état de droit sont des voiles bien trop transparent : une fine mousseline qu’une simple association de défense de l’environnement réussit à percer. L’arrogant excite la haine en multipliant les provocations, jusqu’à ce que surgisse la violence, car, alors, les pudeurs s’estompent, permettant d’exhiber et de manœuvrer... [Lire la suite]
Posté par musici à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12/05/18

Zilimbrina

« Père ! Père ! Quand aurai-je le droit de te désobéir ! — Le jour où tu respecteras vraiment mon autorité. » Le destin de cet enfant-là fut rectiligne. Sa vie entière fut consacrée à collectionner tout ce qui donne le droit de désobéir à tout ce qui ressemble à un père. Tâche aisée : il en voyait partout. Il eut pour ami l’orphelin, qui en cherchait partout. Ils marchèrent ensemble, chacun étant le prophète de l’autre. À eux deux, ne faisaient-ils pas le tour de la question ? Strattu di :... [Lire la suite]
Posté par musici à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12/05/18

Scintilla

— Quand j’étais gamin, je voulais être gagman. — Et alors ? — Je l’ai dit à mes parents. — Et alors ? — Ils ont éclaté de rire. — Et alors ? — Ça m’a définitivement refroidi. Strattu di : Cacciamosca, Paradoxes III, La Gare, 2018 (Coll. « The French Collection »).
Posté par musici à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16/03/18

Massacre des innocents : commentaire ex post

Personne n’a jamais protesté des billets qu’il m’arrive de commettre, où je donne la « critique d’un ouvrage avant de l’avoir lu », dans une espèce d’analyse sauvage de ce que réveille en moi ce qu’offre l’objet livre créé à partir d’un texte d’auteur. Qui oserait protester que je reprenne la plume après avoir lu ? Or j’ai lu Massacre des innocents commenté par ailleurs. Histoire de la lecture. – En décembre, Marc Biancarelli partage sur Facebook une image de la couverture de son roman à paraître début janvier, Massacre... [Lire la suite]
Posté par musici à 02:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23/02/18

Lectures fractionnées du Massacre des innocents

Lire, est-ce s’enfermer dans le texte et ne relever la tête qu’au dernier signe de la dernière ligne ? À quoi servent donc les étapes qui ponctuent le livre ? Le Massacre des innocents se divise ainsi en deux parties, qui elles-mêmes se subdivisent chacune en neuf tableaux. Cette construction, n’est-elle pas du même ordre que la subdivision du chemin de croix en douze stations ? N’offre-t-elle pas des arrêts permettant, d’un épisode à l’autre, d’insérer après la ruminatio du texte, le temps de la meditatio ? Dès... [Lire la suite]
Posté par musici à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21/02/18

Marie-Madeleine Poli-Bonifaci : Sorte ingrata

« Celui qui écrit crie, et il faut l’entendre.. » Paul Claude Racamier. Le livre est publié en 2018, autant dire alors que nous sommes enfermés pour un an encore dans la commémoration obligée de la Der des Der, et la célébration annexe des prouesses modernes : l’ouverture de tombes anonymes et le décryptage des données personnelles inscrite dans l’ADN des restes de soldats inconnus. La figure mythique du « poilu » est tellement au devant de la scène que, plongeant dans l’ouvrage, j’ai eu l’impression que... [Lire la suite]
Posté par musici à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,