27/10/17

Jean-Pierre Santini, Le non-lieu

« Le souvenir est le début de l’écritureet l’écriture est à son tourle commencement de la mort (si jeune qu’on l’entreprenne). » Roland Barthes, Le degré zéro de l’écriture, 1972. « Aujourd’hui, maman est morte[1]. » Oui, Jean-Pierre, c’est très bien que tu aies réédité le non-lieu cinquante ans après sa sortie. Jubilé. Du temps de nos ancêtres les Hébreux, le jubilé était une solennité qui, tous les cinquante ans, prononçait une expiation générale. Ainsi, dans le Lévitique, est-il dit... [Lire la suite]
Posté par musici à 15:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25/07/17

Frédérique Ettori : métamorphose de la métaphysique

« Elle va rougir, hausser les épaules et dire que ce n’est qu’un petit livre », annonce Laurent Cachard, dans sa préface. À la journée des éditeurs, Frédérique Ettori a réalisé la prophétie du préfacier lorsque je lui ai demandé de me dire deux mots du livre qu’elle signait sous les palmiers de la Place Foch. Petit livre. Vite lu. Effectivement. J’ai compté 20 nouvelles, en mettant à part la dernière, que j’ai perçu comme une sorte de postface. Deux pages de plus consacrée à la plus récente des émotions de Frédérique : le... [Lire la suite]
12/01/17

Ils arrivent ! Mobilisons les troupes !

À Fior di Carta ne manque ni d’audace ni d’imagination pour poursuivre la “bookmob” inaugurée par Tarra d’accolta.  Enfin, pour l’instant, parlons simplement de “netmob” puisque le livre annoncé n’est pas encore sorti. Disons plutôt le livret puisque le texte qu’il véhicule est destiné au théâtre, comme le laisse ouvertement entendre la consultation lancée sur Facebook sur le choix d'une affiche. La salle ? – Pour l’instant, faute de pâtissiers, de pâte à choux, de chantilly et de caramel, on ne peut pas encore parler de pièce... [Lire la suite]
07/01/17

L’herbe du bonheur dans l’eau de la malice

« Il faut répondre alors par une œuvre nouvellequi inscrive dans l’espace la passion d’être seul. » L’ouvrage, lui, n’est pas seul. Il vient s’ajouter à une bibliographie qui en énumère déjà 28, si on écarte du décompte les œuvres collectives. Elle couvre une période de 16 ans, si on écarte du décompte Le non-lieu. Ce premier roman, paru en 1967 au Mercure de France, restera en effet sans suite pendant 33 ans.  En 2000 s’ouvre alors une période prolixe avec la publication d’un essai politique, Front de libération... [Lire la suite]
Posté par musici à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18/07/16

À Fior di Carta / 10e anniversaire : Marina d’Albu

Le 17 juillet 2016, Toussaint Morganti accueillait sur la terrasse de son restaurant capcorsin un des événements nomades marquant le dixième anniversaire des éditions À Fior di Carta. Sous la direction de Jean-Pierre Santini, une petite caravane d’auteurs a donné lecture de morceaux choisis, avant d’inviter l’assistance à prendre la plume pour un petit atelier d’écriture public. Dominique Piferini. – Lecture d’un extrait de Ribella (Marie-Paule Dolovici, 2016) et de La Vie en négatif (Dominique Piferini, 2016). Jacky Casanova. –... [Lire la suite]
14/06/16

Book and look : Les Nouvelle Polygraphies Corses

Avec la réédition en format poche du Ribella de Marie-Paule Dolovici, les éditions À Fior di Carta ont joué à leur façon un épisode inédit d’une de ces séries télé où s’accomplit le miracle d’un relookage du tout venant en pépite, sous l’effet de quelques tours de main bien maîtrisés plutôt que sous celui de quelque baguette magique capable de transformer les citrouilles en carosses. Voici donc réapparaître, du côté de Barrettali, une griffe signalant une œuvre littéraire traitée selon les règles de l’art, et non pas comme un... [Lire la suite]

13/06/16

Jean-Pierre Santini : Enduro

« L’écriture met en majesté ce que les multitudes racontent au fil des jours. » (p. 109) Voilà l’exergue, me dis-je ! Il me saute aux yeux lorsque je feuillette à nouveau Enduro. Je l’ai lu il y a deux semaines. D’un trait, le crayon à la main. C’est ma manière de m’aventurer dans les textes de Jean-Pierre Santini. Je sais que je vais être entrainé dans un récit dont le fil ordinaire charrie une multitude de notations d’un autre ordre. Je les vois comme les pépites d’une littérature sacrée noyées dans les... [Lire la suite]
Posté par musici à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12/06/16

À Fior di Carta : 10 ans de littérature

Jean-Pierre Santini, Enduro (p. 109) Dimanche 3 juillet, l’auditorium de Pigna accueille sous sa coupole une petite académie célébrant la dixième année des éditions À Fior di carta, fondées en 2006 à Barrettali par Jean-Pierre Santini. Outre les traditionnelles présentations et dédicaces des nouveautés, s’ouvrira une séance de travail où tous les présents seront invités à participer à un atelier d’écriture où ils concocteront un fragment à verser à une œuvre collective appelée à être publiée. À suivre…
Posté par musici à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13/02/16

Natalucciu : L’Ultimu en fascicule

Décidemment, Jean-Pierre Santini n’est pas prêt à lever le pied, ajoutant en ce début d’année un nouveau titre à sa bibliographie luxuriante. Qui aurait cru à une pause ? Après U Fronte turchinu, Un petit commerce de nuit, et la conduite de Tarra d’accolta – qui, plus qu’une publication, est une véritable « bookmob » – voici donc Natalucciu : Sintinella di a memoria. L’ouvrage est modeste, au vu du nombre de pages. Il n’en est pas moins ambitieux dans ses intentions, puisqu’il accorde de fait à L’Ultimu le... [Lire la suite]
Posté par musici à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19/12/15

Tarra d’accolta : perspectives

Le 14 septembre dernier, l’éditeur et écrivain Jean-Pierre Santini lançait un appel à la mobilisation d’artistes et d’auteurs corses contre le racisme et la xénophobie. Dans son ouvrage U Fronte turchinu, il alertait déjà sur notre perméabilité aux thèmes xénophobes agités par la fachosphère, et à la transposition à la Corse d’une thématique populiste et démagogique appliquée à une France mythique, dont l’identité nationale serait en voie de dissolution dans des identités allogènes grossissant sous l’effet de vagues... [Lire la suite]
Posté par musici à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,