19/02/18

Voir le livre avant de lire le texte de Marc Biancarelli

« Il n’y a pas de texte sans image du texte », disait Emmanuel Souchier[1]. On pourrait ajouter qu’il n’y a pas de livre sans image du livre, et c’est en diffusant cette image sur ses réseaux sociaux, que Marc Biancarelli avait averti son entourage de la sortie prochaine de son nouveau roman. Cette image est bien plus que la simple énonciation d’un titre assortie d’un nom d’auteur : c’est son énonciation dans la solennité des formes éditoriales propre à Actes Sud. Elles marquent la consécration et valent ce que valent tous... [Lire la suite]
Posté par musici à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15/02/18

Marc Biancarelli, Massacre des innocents

Déchoir ou résister [] Par Alexandre Ducommun Marc Biancarelli et la « banalité du mal » Banalité du mal, c’est la phrase qu’avait énoncée Hanna Arendt à Jérusalem en 1961, lors de son rapport sur le procès du nazi Eichmann. Ou comment un petit fonctionnaire  modeste et sans envergure, sans charisme, en était venu à devenir un des rouages essentiel de la barbarie pangermaniste. Tout dépend des situations. Chez Biancarelli, la situation date de 1629 et du naufrage contre un récif proche de l’Australie d’un grand... [Lire la suite]
20/12/12

Jacques Mucchielli, deux œuvres posthumes

DYSTOPIES Jacques Mucchielli nous a quitté il y a à peine plus d’un an. Le 26 novembre 2011, il laissait derrière lui deux ouvrages déjà publiés, et devant lui deux projets tout juste engagés dans le programme de Dystopia, son éditeur : un roman collectif* et une nouvelle* destinée au premier volume d’une série anthologique. Les deux viennent de paraître, confirmant ce que nous nous disions tous naguère dans la tristesse des éloges funèbres : des textes aussi forts et aussi maîtrisés méritaient un autre point final que celui qu’a... [Lire la suite]
17/12/12

Bastia : le péristyle transformé en arc de triomphe

Bastia s’apprête à réserver un accueil triomphal à Jérôme Ferrari, dans une grande cérémonie orchestrée par la Librairie Les deux Mondes, avec l’appui de la ville qui, pour la circonstance, ouvre grand les portes du théâtre municipal. Les deux officiants seront d'un côté Marc Biancarelli, compagnon de plume de Jérôme Ferrari, et Laure Limongi, l'étoile montante de l’édition littéraire corse nouvelle génération. EN SAVOIR PLUS ?Voir et lire, par exemple, ce qu’en dit corsenet infos. Mais ne pas oublier de revenir vers Isularama : un... [Lire la suite]
Posté par musici à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07/11/12

En marge de l'assignation des Lettres corses

  Dans deux récent billets [∆], François-Xavier Renucci prend au vol un article d’Ariane Chemin où, dit-il — je n’ai pas pu le lire — cette journaliste, qui suit de près la Corse, s’étonnerait du silence de ses Lettres. 1. — Avant de partir en meute contre Ariane Chemin, je propose l’exercice intellectuel suivant, inspiré du Codex Corsicæ, un ouvrage de très grande ignorance, opposable à tous ceux qui manipulent le silence, que ce soit pour lui faire dire davantage que ce que chacun ignore, ou pour lui faire taire ce que peu... [Lire la suite]
24/09/12

L’Ultimu, dernier roman de Jean-Pierre Santini (9)

« Il serait plus facilede déplorer le sort des Corses, que de décrireleur condition actuelle. » Edward Gibbon « Histoire de la décadence et de la chute de l’empire romain : tome premier » 1776   Sermonsur la chutedes romans L’exergue ? — Gibbon est un historien anglais du temps de Pascal Paoli. Dans son chapitre liminaire, il donne à ses contemporains une idée de l’étendue de l’empire romain à son apogée. Il liste alors les états qui autrefois en faisaient partie. Il termine par la... [Lire la suite]
15/09/11

Essai de signalement cosmographique (partiel)

« C’est la moindre des choses. » Sigmund Freud (attribué à) Català de la MediterràniaHe rebut l'últim llibre de Marcu Biancarelli. Reuneix una sèrie de columnes escrites en la literatura en llengua corsa, originalment publicat a la premsa i els seus blocs. Ells són seguits per la seva traducció al francès per Olivier Jehasse. Per ara, no dic més. Vaig perdre les meves ulleres. Una vegada que me les vaig arreglar per trobar un parell que em convé, vaig a començar la meva lectura. Un comentari reals seguiran.   Galego... [Lire la suite]
13/09/11

Première lecture

Posté par musici à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,