02/09/11

Décès : François Casta, corse, prêtre et centurion

Le 30 août, le père François Casta a été inhumé à Pietrosella, dont il a été le curé pendant plus de trois décennies, avant de prendre sa retraite et d’être admis, en tant que grand invalide de guerre, à l’Institution Nationale des Invalides, à Paris, où il s’est éteint le 23 août à l’âge de 92 ans. Il avait rejoint le diocèse d’Ajaccio en 1965, titulaire d’un doctorat en théologie, après un parcours militaire qui débute en 1944, un an après son ordination. Il rejoint alors la 1ère Armée française, en tant qu’aumônier-brancardier,... [Lire la suite]
Posté par musici à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/08/11

En devanture, un roman d'aventure

La rentrée littéraire 2011 est déjà marquée par « L’Art français de la guerre », premier roman d’Alexis Jenni, qui entre en littérature par la grande porte : la «Blanche » de Gallimard. Vu d’ici, on ne pourra que rapprocher ce roman de 640 pages – tiré à 20 000 exemplaires – des derniers livres de Jérôme Ferrari. À nouveau, une plongée dans le dit et le non-dit de l’histoire militaire de la France, abordée du point de vue de l’intimité de personnages qui ont traversé de l'intérieur cette « guerre de 20 ans », commencée dans les... [Lire la suite]
Posté par musici à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17/03/11

« À Solenzara… », air connu

«  Tout cela peut se faire en quelques heures, en partant d'Istres ou de Solenzara, sans problème. » C'est ce que dit Jean-Dominique Merchet sur son blog Secret défense, dans son billet publié le 17 mars 2011.
Posté par musici à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11/03/11

Fragments apocryphes d'une belle fragmentation

FRAG. II,2                  « Qui avait rédigé le projet de texte de soulèvement ? N'est-ce pas lui qui se propose maintenant de rédiger un projet de constitution ? Schizophrénie ou esprit de synthèse ? — Schizophrénie ! Schizophrénie ! » FRAG. II,8                  « Si quelqu'un dit avoir la solution, fais-le parler. On saura. Si quelqu'un a la solution, tue-le... [Lire la suite]
Posté par musici à 13:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15/12/10

Avant et après. — 1. Avant

Où commence un récit de lecture ?XAVIER CASANOVA12 décembre 2010 Il y a des livres dont on sent qu’ils méritent que l’on se mette en éveil avant de les ouvrir. SE PREPARER A LIRE : Jérôme Ferrari, Où j’ai laissé mon âme.Arles : Actes Sud, 2010. INITIALISATION. — Mon récit de lecture commence par la découverte, sur le net, de l’annonce de la sortie, aux éditions Actes Sud, d’un nouveau roman de Jérôme Ferrari : « Où j’ai laissé mon âme ». Elle vient immédiatement s’accrocher à ce que je sais de l’auteur et... [Lire la suite]
Posté par musici à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11/11/10

Devoirs de mémoire : miscellanées

Le 11 novembre, la quête sur la voie publique entretient le lien entre la nation et ceux qui l'ont servie. 2010. — Ceci (ci-dessus accroché en accroche) est grosso modo la reprise de ce que j'ai trouvé sur le site du Ministère des Anciens Combattants, où je cherchais s'il y avait pas un widget pour faire son devoir de mémoire rapidos entre deux tweets deux tchats un truc dans le style pédago festif semi trépané : « Tu es jeune ? La guerre te fascine ? Ton psy t'a pas encore déverouillé de ce côté ? La mort t'effraie ? Tu aimes te... [Lire la suite]
Posté par musici à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16/09/10

Jérôme Ferrari, seconde

Garde à vous ! RepéréParmi les livres récents dont j’attends quelque chose, la première place est actuellement occupée par Où j’ai laissé mon âme, de Jérôme Ferrari. J’ai déjà dressé ">ici un relevé des premières réactions glanées sur le net. J’ai eu le plaisir de lire récemment les deux analyses livrées en ligne dans leurs revues littéraires, l’une par Emmanuelle Caminade in L’Or des livres, et l’autre par Angèle Paoli in Terre de femmes. N’ayant toujours pas lu le livre, je n’ai pas à souscrire à ces articles où à... [Lire la suite]
24/08/10

Soldats perdus

Août 2010. — Le livre vient de sortir. Peu de commentaires. C'est encore trop tôt. Acheter d'abord. Ou bien se faire offrir. Lire. Un peu plus que la quatrième de couverture. Des pages scrutées à la va vite. Bastia. Librairie des Deux Mondes. Pas encore d'échos. Mais c'est bien du Ferrari. Pas du Lartéguy. Se préparer à lire avec ça. Sans oublier Un dieu un animal. Un leitmotiv : le prix de la liberté. Jérôme FerrariOù j'ai laissé mon âmeRomanArles : Actes Sud, août 2010Broché, format 10x19, 130 pages17,00 €  ... [Lire la suite]
Posté par musici à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04/04/08

Soufflons les bougies !

On peut souffler les bougies sans attendre. Il n'y a pas lieu de maintenir quelque flamme allumée à la tête du lit. L'enterrement aura lieu dans la seconde, bien plus expéditif que le coup lent — acte de procédure plus que geste de guerre — qui avait distribué la mort à tous ceux qui osaient vivre sur la plus douloureuses de ses prétentions déçues. Elle était radieuse en sa ménopause blindée.  
Posté par musici à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :