18/10/16

À Fior di Carta à l'Alb’Oru le 22 octobre à 16h00

Tous les lecteurs d'Isularama sont invités à participer à la célébration des « dix années de littérature rurale » des éditions À Fior di Carta et à l’atelier d'écriture publique qui leur permettra de contribuer ainsi à la rédaction d’une œuvre collective dont ils sont les auteurs.
Posté par musici à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18/07/16

À Fior di Carta / 10e anniversaire : Marina d’Albu

Le 17 juillet 2016, Toussaint Morganti accueillait sur la terrasse de son restaurant capcorsin un des événements nomades marquant le dixième anniversaire des éditions À Fior di Carta. Sous la direction de Jean-Pierre Santini, une petite caravane d’auteurs a donné lecture de morceaux choisis, avant d’inviter l’assistance à prendre la plume pour un petit atelier d’écriture public. Dominique Piferini. – Lecture d’un extrait de Ribella (Marie-Paule Dolovici, 2016) et de La Vie en négatif (Dominique Piferini, 2016). Jacky Casanova. –... [Lire la suite]
08/07/16

Séminaire : U Trinighellu en gare pour exégèse

L’histoire à venir – et à écrire à plusieurs mains dans le projet éditorial conduit par Olivier Collard – s’est ouverte avec la création d’un personnage dénommé « le glébeux ». Cette nomination est l’acte initial de sa naissance au texte, comme de la naissance des textes. C’est uniquement à cet acte qu’est consacré le présent séminaire où La Gare accueille U Trinichellu, pour exégèse. Ce qui est la moindre des choses à la sortie des deux premières rames. Naissance au texte En son temps viendra dans le texte, dès la page... [Lire la suite]
Posté par musici à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16/05/16

Guidu Benigni : Retour à Tippale

Guidu Benigni est avant tout connu à travers ses œuvres versées à la littérature insulaire en langue Corse, notamment sous forme de romans[1]. Espérons que les efforts aujourd’hui déployés en faveur de la langue élargiront un jour leur lectorat, hélas, bien trop restreint. À cet égard, Retour à Tippale mérite une attention particulière : ses « chroniques », servies en français, s’offrent à ce que l’on appelle communément le grand public. Elles proposent quatre tableaux d’un même lieu, dressés quatre fois à vingt ans... [Lire la suite]
Posté par musici à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25/04/16

Entre Salines et Corte : le lieu d’un premier roman

Spondi,  un nouvel éditeur corse ambitieux, nous offre comme première parution le livre revigorant d’un auteur, David Pietri, qui ne devrait pas laisser indifférent. En effet, loin de la flagornerie ambiante du régionalisme et de la quête d’une prose identitaire digne de Corse-Matin, tendance qui conduit le plus souvent au panthéisme ridicule qui va jusqu’à affirmer que les cailloux ont une âme, Pietri, loin de Kallisté, nous livre un état des lieux sinistre, sur une île réduite au sordide et à la misère morale. Dans une prose... [Lire la suite]
Posté par musici à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21/03/16

Gilles Zerlini : Chutes

Les éditions Materia Scritta viennent de publier un deuxième ouvrage de Gilles Zerlini : Chutes ou Les mésaventures de Monsieur Durand. En rendre compte est une gageure, s’agissant de passer derrière la préface de François de Negroni, qui situe parfaitement ce roman noir dans les tendances actuelles de la littérature corse d’expression française, y introduisant un ton et une thématique totalement détachés des poncifs naturalistes ou touristiques servant de cadre aux regards couramment portés sur les choses insulaires ;... [Lire la suite]
Posté par musici à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30/05/15

U Fronte Turchinu : littéréalité, écriture du moment

  Avec U Fronte turchinu, Jean-Pierre Santini ouvre une nouvelle fenêtre dans la littérature corse d’expression française : la littéréalité. Qu’est-ce que j’entends par ce néologisme ? Une contraction du temps du récit autour d’un événement à forte résonance collective. Une contraction du temps de l’écriture, dans une rédaction à chaud, au cours de l’événement lui-même — ou tout au moins avant qu’il ne refroidisse —, sans s’octroyer le temps de l’analyse et du déploiement a posteriori de beaux discours universels et de... [Lire la suite]
Posté par musici à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04/12/14

Jean-Pierre Santini, Sanguine

Lecture de la notice. — Le texte de présentation, figurant au catalogue et au dos du livre, me fait l’effet d’un de ces résumés qui, dans une étude de cas bien ficelée, pose d’entrée de jeu les grandes lignes d’une situation et de ses enjeux : le surgissement de l’amour dans l’oisiveté confortable et cultivée d’une retraite de fraiche date, rurale et fonctionnaire. Mais le catalogueur ne s’en tient pas aux données, il ajoute un jugement laissant entendre que tout ce qui va advenir dans ce livre — qu’il vous invite à lire — se... [Lire la suite]
Posté par musici à 19:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
07/10/14

Orphelins de Dieu : sous le roman, du mythe

Orphelins de Dieu, le dernier Biancarelli, fait son chemin à grand train. De présentation en dédicaces et de chronique en critique, se tisse autour de l’œuvre son aura, qui rayonne déjà. La dimension mythique de ce roman était déjà évoquée dans la présentation de l’éditeur, qui l’assimile aux grands récits fondateurs. Aucun commentateur ne dément ce point. Emmanuelle Caminade l’appuie et parle d’une œuvre « ravivant chez le lecteur les plus grands récits mythiques de l’Antiquité ». Jean-Guy Talamoni le sous-entend, parlant... [Lire la suite]
Posté par musici à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17/09/14

Orphelins de Dieu : méditations

Fait. Lu le dernier Biancarelli. Œuvre éblouissante, que j’espère en train de graviter sur l’orbite des grands prix littéraires. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts et attendre. Une attente que je meublerai de quatre méditations d’après lecture. []« L’état naturel des hommes, avant qu’ils fussent unis en société, était une guerre, et non simplement, mais une guerre de tous contre tous.  » Thomas Hobbes, Leviathan, 1651.[] WESTERN. — Western, disait le prospectus. Le genre est aussi vaste que les grands espaces qu’il... [Lire la suite]
Posté par musici à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,